Le harcèlement au travail est un véritable fléau dans notre société. Il en existe plusieurs : le harcèlement sexuel et le harcèlement moral. Cela finit par toucher la santé des victimes. Il faut absolument lutter contre ce phénomène.

Si vous êtes patron ou si vous faîtes partie du service ressources humaines, vous vous devez de prendre les mesures nécessaires pour éviter que ce phénomène gangrène dans votre entreprise.

Prévenir le harcèlement dans votre entreprise

Code du travail

En tant que patron, tout d'abord, vous devez savoir qu'il est inscrit dans le Code du Travail qu'aucun salarié ne doit subir quoique ce soit qui porte préjudice à sa dignité, à sa santé qu'elle soit physique ou mentale ou qui mette en danger son futur professionnel dans l'entreprise.

Code pénal

Vous vous devez de mettre en évidence, aux yeux de tout le monde l'article du code pénal qui explique clairement ce qu'est le harcèlement sur le lieu de travail et les sanctions qui en découlent, ainsi que le règlement intérieur où des clauses sont notées concernant le harcèlement.
Il faut protéger les victimes ainsi que les témoins. En savoir plus sur le site du gouvernement

Licenciement

Un salarié ne doit pas être licencié ou avoir des répercussions style sanctions pour avoir dénoncé ou subi des faits de harcèlement. De toute façon, ce licenciement sera considéré comme nul.

Sanctionner le harceleur

Il faut que le collègue qui est coupable du harcèlement soit puni afin qu'il ne recommence plus.

Quelle sanction ?

Les tribunaux peuvent aller jusqu'à décider le licenciement pour faute grave.

Vidéo qui explique le harcèlement en entreprise :

Y a t-il des sanctions pénales ?

Le harcèlement est puni par un éventuel emprisonnement d'une durée de deux ans et d'une amende de 30 000 €. Les discriminations que ce soit dans le domaine de la rémunération, de la formation ou encore de la promotion après le harcèlement peuvent avoir pour conséquence un an de prison et une amende de presque de 4000 €.

Attention : Le patron a droit de demander à son salarié de faire correctement son travail sans que ce soit considéré comme du harcèlement. Cependant, il ne faut jamais prendre à la légère les plaintes de la personne harcelée. Sinon, elle risque de demander une rupture de contrat à votre tort et vous devrez lui verser une indemnité.

Copyright © 2019 - harcelement-moral.org